Nous avons déjà réfléchi à une installation de Bynder sur des serveurs locaux, mais l'idée n'a fait que traverser nos esprits. En fait, le Cloud vous offre beaucoup plus de liberté, sans compromettre votre sécurité ! On a réalisé un petit sondage auprès de nos clients afin de connaître leurs motivations quant à l'adoption d'un logiciel photothèque sur le Cloud, et voici ce qui ressort : 

           1. Une nouvelle manière de consommer l’informatique. Aucune installation dans vos locaux. Libérez-vous des contraintes techniques (matériel, maintenance, sécurité).

           2. Plus économique à court terme. Plus productif et efficace sur le long terme !

           3. Une offre flexible. Modulable tous les mois, selon vos besoins en matière de stockage et d'utilisateurs. Payez à la demande, et baissez ou augmentez vos besoins quand vous en avez envie, tout simplement.

           4. Les versions d’essais vous permettent (en 2 clics) de visualiser la solution avant de l'adopter. Cela permet de comparer et de choisir la plus adaptée à vos besoins. 

           5. Un montant mensuel fixe qui ne s’arrête pas à l’utilisation pure et simple du logiciel. Le fournisseur est censé : aider à l’intégration du logciel, apporter une assistance régulière, proposer des mises à jours et améliorations du logiciel régulièrement, et assurer une sécurité permanente.

           6. Mises à jours gratuites et régulières: Un fournisseur doit normalement sortir des mises à jour régulières pour ajouter des fonctionnalités au logiciel. Les aspects de l'ergonomie et également de la fonctionnalité sont optimisés !

           7. Meilleur contrôle et suivi des coûts informatiques pour les DSI.

           8. Moins de contraintes techniques. Et cela veut surtout dire : plus de temps passé à exercer son métier. Une productivité accrue grâce à des logiciels répondant à des besoins spécifiques.

           9. Un ordinateur et une connexion haut-débit. C'est tout ce dont vous avez besoin pour accéder à votre application. Des fichiers plus mobiles, accessibles. Facilite l’échange, la collaboration. Permet de créer un peu de Social Business et s’intègre parfaitement dans la notion d’Entreprise 2.0.

           10. Les applications Web sont souvent plus conviviales, et optimisées pour une utilisation ‘Web’ par définition. Les éditeurs de logiciels « on-premises » (installés sur des serveurs) ont tendance, selon nous, à les surcharger d'outils. Et à mettre à disposition des usagers le plus d’options possibles sans vraiment réfléchir à l’aspect fonctionnel et convivial du logiciel, censé être orienté vers l’utilisateur. Ce dernier peut tout faire, sans vraiment savoir où ni comment. 

En conclusion, le Cloud apporte un certain confort pour les Directeurs Marketing, mais aussi les DSI qui voient dans le Cloud un moyen d'externaliser la prise en charge technique de ce type d'application. Les seuls outils dont ils ont besoin sont ceux qui servent à la gestion des permissions au sein même du logiciel, grâce auxquels ils peuvent décider de qui peut faire quoi, qui peut voir quoi. Bien heuresement, la plupart des solutions SaaS proposent ce type d'outils. C'est une nouvelle manière de consommer l'informatique et de se recentrer sur le réel métier des personnes avec qui vous travaillez !

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter +33 (0) 1 74 18 01 89