Blog Bynder - Toute l'actualité du DAM

Featuring: Martine!

Written by Briana Edmonds | 11 mars 2015

Featuring: Martine!

Rencontrez Martine Niermans, Responsable Customer Success à Bynder. Martine travaille chez Bynder depuis 2014, mais nous ne nous souvenons pas des moments sans elle.

Que faites-vous chez Bynder? Nous assurons la bonne implémentation de la solution Bynder dans les entreprises clientes. Concrètement, nous suivons le client dans toute cette phase d’intégration, qui peut être très compliquée à gérer pour les responsables, lors des premiers mois du moins.

J’adore mon travail car…? C’est stimulant, excitant, et débordant de jeunes personnes créatives qui travaillent dur. L’état d’esprit général est un levier d’amélioration personnelle incroyable. C’est une des forces de cette entreprise.

Une histoire personnelle marrante? Je regarde secrètement le Polo Argentin, et j’adore quand il fait chaud! Je ne considère par des vacances comme de “vraies vacances” tant que je ne sens pas le sable chaud sous mes pieds. J’ai aussi le talent rare de retenir parfaitement toutes les routes que je peux emprunter en voiture. C’est assez inutile étant donné toutes les technologies qui existent pour nous guider de nos jours.

Quel est votre plus gros challenge en tant que femme dans le secteur de la technologie? Cela dépend bien évidemment de la façon dont vous percevez le monde qui vous entoure. Je n’y vois que des opportunités. J’essaye de rester fidèle à moi-même et je sais que peu importe que je sois une femme ou un homme, quel que soit le secteur dans lequel je travaille - le ciel est la limite tant que vous continuez à travailler dûr!

Un compliment que vous appréciez particulièrement? Être une inspiration pour les autres doit être le compliment que j’aimerais le plus. 

Quels sont vos objectifs professionnels? Si vous prévoyez de planifier chaque étape de votre carrière, vous risquez d'être très déçu. J’attendrai que l’avenir me le dise. Et je saisirai toutes les opportunités qui se présentent à moi. Qui sait, peut être devenir Présidente l’année prochaine? Et pourquoi pas?

Avez-vous autre chose à ajouter? Mon père m’a toujours appris à rire le plus fort possible à mes propres blagues.