Très régulièrement, les entreprises nous témoignent leur volonté de créer eux-mêmes leur photothèque professionnelle. Avec les connaissances que nous avons accumulé jusqu'à aujourd'hui, nous pouvonshonnêtement vous dire que la construction d'une photothèque fiable, polyvalente et conviviale nécessite vraiment beaucoup de persévérance. Mais également de l'engagement et une connaissance accrue de la technologie, ainsi que des processus de gestion et de vente.

  • Une solution clé en main

Chez Bynder, nous avons travaillé très dur ces dernières années dans le but de construire un outil qui offre vraiment une large capacité en termes de vitesse et de polyvalence, sans compromettre la convivialité du logiciel, qui, malgré tout, doit rester amusant à utiliser. En utilisant les recommandations de nos clients tels que Scotch & Soda, Volkswagen, ou Bol.com (détaillant sur internet), nous sommes constamment à la recherche de nouvelles améliorations qui pourraient rendre Bynder encore meilleur! Ces entreprises sont amenées à exploiter des milliers de photos chaque jour, et leurs conseils nous sont précieux. Ainsi, nous pensons que c'est une chance pour vous d'utiliser un logiciel aussi complet, utilisé par de grandes sociétés, et disponible à un prix très compétitif. Vous n'avez certainement pas les moyens des très grandes entreprises qui peuvent se permettre d'investir dans un logiciel de Digital Asset Management fait sur-mesure ! Nous, nous proposons une solution clé-en-main !

  • Créer sa propre photothèque: une mission coûteuse et risquée

Construire un outil de galerie d'images comme celui-ci n'est pas une tâche facile. Cela demande beaucoup de temps, une équipe dévouée et un véritable engagement au quotidien. Et quand nous parlons d'engagement , c'est aussi d'un point de vue financier. Avant que la banque d'images ne soit prête à l'emploi,  un grand investissement initial dans des personnes bien informées et ayant des connaissances solides en infrastructure informatique sera nécessaire. Voici, pour résumer, les pré-requis pour l'IT uniquement :

  • Matériel et logiciel informatique (serveurs dédiés, Back-ups, systèmes d'exploitation)
  • Entretien et service 
  • Les coûts uniques liés à l'installation du matériel
  • Les coûts liés aux tests de sécurité

Ceci n'inclut pas les coûts de gestion du projet (ce qui prend le plus de temps), et tous les autres coûts récurrents (l'hébergement, les services et supports, la maintenance du matériel, etc).

En bref, la construction de votre propre photothèque peut facilement s'élever à plusieurs milliers d'euros, juste pour les ressources informatiques internes et les coûts directs. Et les résultats ne sont pas certifiés.

Comme alternative, une solution de 'Cloud Computing' comme Bynder offre un service simple, clé en main, sure et fiable, avec une tarification claire et transparente qui est également accessible pour les petits utilisateurs.